Nouvelle transmission New Holland

Nouvelle transmission New Holland

Dynamic Command : la variation continue a du souci à se faire !

La gamme T6 de New Holland s'étoffe grâce à quatre modèles supplémentaires. Désormais, la marque installe sa nouvelle transmission Dynamic Command à huit rapports et équipée d’un double embrayage. Associée aux fonctions Brake to Clutch, Smart Range Shift, Auto Shift, Ground Speed Management, Adjustable Shuttle Aggression, Custom Steer..., la boîte offre plus de précision, de confort et de productivité. De quoi faciliter le travail quotidien des agriculteurs en leur offrant des engins toujours plus polyvalents. À souligner surtout, l'expérience de conduite proche de celle d'un engin équipé d'une variation continue.

N ew Holland l'avait dévoilé pour la première fois lors d'Agritechinica à Hanovre (Allemagne). Cette fois, vendeurs du réseaux et journalistes de la presse spécialisée ont pu prendre en main la transmission Dynamic Command. Et pas n'importe où ! Pour l'occasion, la marque a carrément privatisé le circuit du grand Sambuc, situé à 20 km d'Aix-en-Provence (Bouches du Rhône). Sur la piste longue de 2 km, les pilotes en herbe se sont relayés aux commandes des tracteurs, histoire de se faire une idée de la transmission mise au point par la marque. Une boîte à huit vitesses bénéficiant d'un double embrayage, comparable à celle des voitures à transmission automatique actuelle.

Expérience de conduite proche d'une boîte Auto Command

Les agriculteurs soucieux d'allier performance de la machine, capacités accrues pour les travaux au champ, à la ferme avec un chargeur frontal ou sur la route, ont dorénavant chaussure à leur pied ! Baptisée Dynamic Command, la boîte est fabriquée en Italie dans l’usine de transmission de la marque de Modène. Au total, 24 vitesses avant et arrière sans toucher la pédale d'embrayage. Un confort indéniable pour les longues journées de travail.

Autre avantage : la transmission Dynamic Command consomme peu de puissance, un argument en faveur de la réduction de la facture de carburant. Sa conception Dual Clutch (double embrayage) offre une sensation de conduite proche de celle d'une variation continue Auto Command. Les déplacements sont souples et selon le constructeur, son rendement mécanique est de 94 %. Autant dire très peu de perte !

Pas de "point mort" à l'inversion du sens de marche

Côté technique, les quatre rapports impairs sont installés sur un arbre et bénéficient de leur embrayage. Les quatre autres rapports, les pairs, sont fixés sur l'autre arbre, qui profite aussi de son embrayage. Au changement de vitesse, la puissance passe donc d'un arbre à l'autre sans rupture de couple. En clair, lorsque le rapport impair est désengagé, le second embrayage engage le rapport pair simultanément.

Deux autres embrayages gèrent l'inversion du sens de marche, du coup, le tracteur roule d'avant en arrière de manière souple et réactive. L'opérateur peut d'ailleurs sélectionner le niveau d'agressivité de l'inverseur parmi trois proposés. Grâce à la technologie, manœuvrer dans les parcelles en pente est un jeu d'enfant ! La transmission reste sous charge et le tracteur est retenu, quelle que soit la déclivité du terrain ! Le tout complètement robotisé.

Fonction Smart Range : sélection automatique du bon rapport

Toujours pour simplifier le travail de l’opérateur, la marque offre une série d’automatismes. Par exemple, la  fonction Smart Range Shift. Elle sélectionne automatiquement le bon rapport à engager lors d'un changement de gamme. Fini les recoupements de rapports d'une gamme sur l'autre, l’accélération est fluide et rapide.